A PROPOS

Une histoire de Teinturlure

Teinturlurée est une petite entreprise de laines teintes à la main avec beaucoup d’amour, de passion et de caféine
dans le Nord de la France.

Celle qui se cache derrière Teinturlurée

Je m’appelle Audrey, j’ai 32 ans et je vis dans un petit village du Nord de la France avec mon Barbu, nos deux enfants et nos nombreuses boules de poils. J’aime me définir comme un petit couteau suisse créatif un peu (trop) touche à tout et complètement accro au café (promis je me soigne). Mais, j’ai une véritable passion pour le tricot, les fibres et la teinture. C’est simple, je pourrais passer mes journées à papouiller, teinturlurer et tricoter de la laine.

J’ai appris à tricoter seule en 2012 ; après la naissance de mon aîné. Une véritable révélation dès les premières mailles tricotées. Rapidement, j’ai ressentis le besoin d’aller plus loin dans le processus créatif. C’est en 2015 que j’ai commandé mes premiers pots de pigments et mes premiers écheveaux “à teindre”. Je me souviens parfaitement des premiers écheveaux que j’ai teins – deux gris et un bleu saturé – et de ce sentiment de bien être que m’a procuré cette première séance de teinture… 

Mais pourquoi Teinturlurée ?

L’aventure Teinturlurée a réellement commencé en 2018 ; sous le nom de Dyelicious Yarn. Mais, ce nom étant déjà utilisé par une entreprise américaine, j’ai du renoncer à l’utiliser, un an à peine après l’ouverture de ma boutique en ligne. J’ai eu énormément de mal à me détacher de ce nom commercial, trouvé lors d’une discutions mémorable avec mes meilleurs amis. Et puis un jour, l’évidence : Teinturlurée. Un petit mot innocent sortit tout droit de la bouche de mon deuxième alors âgé de 4 ans…

« Ma Maman c’est une Teinturlurée, elle teinturlure de la laine avec tout plein de couleurs »

Qui avait-il de mieux que les mots de mon fils pour baptiser ce projet qui me tient tellement à cœur et qui au final n’est rien d’autre que mon troisième bébé ?

Processus de teinture

  • Je travaille avec des fournisseurs britanniques qui me propose des fils de qualités, soigneusement sélectionnés auprès d’éleveurs qui s’engagent à avoir de bonnes pratiques en matière d’élevage et d’environnement et ne pratiquant pas le mulesing. Les toisons sont transformées en Italie (pays qui offre les meilleurs standards sur le marché européen de la laine).
  • Avant teinture, chaque écheveau est soigneusement pré-lavé afin de débarrasser les fibres des graisses et autres résidus liés au processus de filage. 
  • Chaque bain de teinture ne contient q’un nombre limité d’écheveaux (entre 4 et 6 écheveaux / bain de teinture selon la technique utilisée). 
  • J’utilise des colorants acides sans métaux lourds ni chrome. L’acide citrique utilisé pour fixer les pigments sur la fibre et de qualité alimentaire.
  • J’utilise l’eau de façon raisonnées en réutilisant au maximum mes bains de teintures, mes eaux de trempage et de rinçage. 
  • Après teinture, je laisse mes bains refroidir naturellement (une nuit) avant de soigneusement rincer puis laver chaque écheveau à l’aide d’un savon doux sans parfum. 
  • Après séchage, chaque écheveau est “reskeiné” avant de rejoindre les étagères de la boutique.

Le logo Teinturlurée

Logo_teinturlurée_laine_teinte_à_la_main

Le mouton Teinturlurée a été créé par Charline alias @mzdcharline ; une illustratrice free-lance pleine de talent.